Le confinement : muse inattendue? Petit tour d’horizon des jeux sur le COVID-19


Depuis 2019, des dizaines de jeux de société sur le COVID-19 ont vu le jour.

Ces jeux ont tous la particularité d’avoir été créés pendant le confinement, comme si le jeu permettait de prendre une revanche sur une réalité qui nous échappait.

Des jeux réalistes créés par des enfants

Les Françaises Violette (8 ans) et Léontine (10 ans), Sawyer des Etats-Unis (10 ans), Veer d'Inde (10 ans) et les quatre soeurs allemandes Rebecca, Lara, Stella and Sarah Schwaderlapp, dont la plus âgée a 20 ans ont tous inventé leur propre jeu de société !


Leurs jeux ont comme point commun d’être ancrés dans des problématiques concrètes. Ils abordent de manière frontale des questions comme la pénurie de produits essentiels.

© David Sierra


Dans "Corona Virus le jeu", les soeurs Violette et Léontine ont imaginé un jeu de plateau où les joueurs doivent récolter des masques et des gants pour les soignants et les malades.

Dans "Infected!", Sawyer met au défi les joueurs de récolter des objets de premières nécessité et de se réfugier le premier dans un bunker sécurisé.


Veer a créé "Corona Yuga" dont le plateau de jeu est en forme de coronavirus. En plus des gestes barrières traditionnels, Veer a ajouté le yoga. Quand les joueurs atterrissent sur cette case, ils doivent effectuer une posture de yoga ! Son initiative a été félicitée par le Premier Ministre indien en personne.


Enfin dans "Corona", les quatre soeurs ont établi des listes de courses que les joueurs doivent effectuer pour leur voisin âgé, en surmontant des obstacles tel que la surconsommation de papier toilette qui rend la denrée rare et précieuse !


Des jeux pédagogiques


Les jeux pédagogiques permettent d’expliquer de manière ludique la situation sanitaire actuelle aux enfants et d’écouter leur parole.

Dans "Codroïd-19", les règles du jeu ont été basées sur des données scientifiques et les choix proposés aux joueurs sont liés à la réalité de la crise sanitaire. L’univers du jeu est formé de planètes et d’habitants robots et le message est à visée pédagogique. Un guide d’utilisation du jeu en classe est d’ailleurs disponible sur le site internet du jeu.


Dans" Coronials", autour de 80 situations, les joueurs sont invités à verbaliser l’impact de la crise du COVID-19. L’objectif est que les enfants puissent exprimer leurs difficultés concernant la pandémie et d’initier un dialogue dans les familles.


Des jeux d’ambiance et satiriques


"Coronavirus", "Covid Party", "Microbious" ou à plus petite échelle, le "Parcours du confiné", ces jeux de société optent pour un humour plus ou moins piquant et les morts liés au COVID-19 ne sont pas un sujet tabou.


Dans "Coronavirus", le but du jeu est d’être le dernier survivant ou le premier immunisé en augmentant la charge virale de ses adversaires. Les joueurs peuvent mourir, les morts peuvent jouer entre eux et certains peuvent ressusciter.


Dans une mécanique de jeu différente, "Microbious" consiste à se débarrasser de ses virus pour être le joueur qui a la plus faible charge virale.


A côté de ces jeux d’ambiance, d’autres jeux prennent le parti de tourner en dérision la gestion politique de l’épidémie.

Dans "Covid Party", chaque joueur est à la tête d’un pays qui doit gérer la crise sanitaire : législation, affaires étrangères ou recherche, le jeu alterne cartes cinglantes et réalité politique.

Le "Parcours du confiné" va plus loin. En caricaturant des personnalités politiques, les auteurs du jeu affirment : « Les bêtises qui peuvent être dans ce jeu, et il y en a beaucoup, c'est pas vraiment nous qui les avons inventées. Le gouvernement devrait avoir des droits d'auteur sur le jeu ! »


Du PQ et des jeux


La grande nouveauté de ces jeux est l’apparition du papier toilette comme objet graphique sur les boites de jeux ou même comme élément de jeu.


Dans "Stay at home" de David Sierra, le héros est un magnifique rouleau de PQ !

Dans ce jeu de l'oie, créé pour inciter les familles à rester chez elle, le joueur doit libérer le rouleau de papier toilette.

"Corona", le jeu des soeurs allemandes



Conclusion


Si vos enfants s'ennuient (ou vous ennuient), proposez-leur de créer leur jeu de société. Une maison d'édition a déjà acheté les droits d'auteurs du jeu de Veer et le jeu des soeurs allemandes connait un succès surprenant.


Pour jouer ( les jeux suivants sont téléchargeables gratuitement) :


Le jeu Coronavirus de Léontine et Violette


Le jeu Codroid 19


Le jeu Stay at Home


Sources


Article France 3 du 21/04/2020 "Coronavirus, le jeu" : deux petites filles de Camphin-en-Pévèle créent un jeu desociété à imprimer chez soi"


Article The News Mintute du 26/01/2021 "10-year-old wins Bal Puraskar for innovative game ‘Corona Yuga’"

Article Huffpost du 22/12/2020 "En Allemagne, le jeu de société "Corona" existe déjà (et c'est un petit succès")

Article Ludovox du 24/04/2020 "Codroid-19, un sérions game pour comprendre l'épidémie"

Article France Bleu du 22/07/2020 "Dordogne : des Périgourdins créent un jeu sur le confinement"

https://microbious.fr


https://www.covidpartygame.com

21 vues0 commentaire